L’action du conseil d’administration A Coeur Joie en 2020

Publiée le 

12 janvier 2021

Le 4 avril dernier, l’assemblée générale qui s’est tenue en ligne a désigné un nouveau conseil d’administration. Au cours de ces 9 mois, le Conseil s’est réuni pas moins de 12 fois, dont 3 fois avec les responsables de pôles ! Une réunion du CA a même pu se tenir en présentiel à Paris entre deux confinements, l’occasion d’échanger des spécialités régionales, à défaut de pouvoir chanter.

Des décisions importantes

De nombreux sujets ont été discutés, et, au-delà de la gestion courante, bien des décisions parfois difficiles ont dû être prises.

Décisions liées à la crise sanitaire

  • Travail d’élaboration de préconisations et d’outils d’aide au secteur choral

  • Annulations d’activités, orientations vers des activités de crise

  • Réorganisation et adaptation de la saison du Chœur National des Jeunes

  • Baisse des cotisations des forfaits chorales, instauration d’un bon d’achat de partitions

  • Offre spécifique pour les adhérents dont la chorale n’adhèrent plus au forfait

  • Orientation de toute l’équipe au service des membres et du secteur

  • Arbitrages budgétaires pour limiter le déficit dû à la crise sanitaire

Décisions de stratégie associative

  • Désignation d’un référent pour chaque pôle au sein du CA

  • Analyse des remontées des journées de prospectives partagées qui se sont tenues sur le territoire durant ces 18 derniers mois

  • Orientations stratégiques pour les Choralies 2022

  • Etude d’un nouveau mode de fonctionnement des adhésions, analyse de la structure de gouvernance

  • Suivi du dossier Escapade (centre A Cœur Joie de Vaison) avec qui des relations convenables ont été restaurées (paiement des loyers) suite à l’autorisation par le juge de la poursuite d’activité.  Le plan accès aux handicapés est réactivé

  • Participation accrue dans les instances nationales de coordination culturelle: Côme Ferrand Copper a été élu secrétaire général de la COFAC

  • Renforcement des liens avec les autres structures chorales et musicales (IFAC, CMF, PFI, etc.)

  • Mise en place d’une nouvelle structure d’analyse budgétaire.

  • Décision de réorienter les réserves financières sur des fonds éthiques

67661556_10157585081588159_1924291021013