Retrouvez notre page dédiée à la Covid-19 ici

COMMUNIQUÉ Juillet 2020

Position de principe d’À Cœur Joie

  • Le chant choral n’est pas dangereux, c’est la Covid qui tue.

  • Le chant choral est bénéfique pour la santé physique et mentale de ses pratiquants.

  • Le chant choral est une activité collective présentielle. Les moyens technologiques peuvent complémenter mais pas remplacer la proximité physique et auditive propre à cet art.

Cela posé, le secteur doit protéger les pratiquants, et contribuer à l’effort collectif de maîtrise de la pandémie.

Nous recommandons aux pratiquants d'engager un travail collectif d’adaptation des activités en présentiel d’ici à la maîtrise de la pandémie.

A défaut de solutions satisfaisantes, le report d’une activité doit pouvoir être envisagé.

 

Nous avons élaboré des outils d’aide à la décision, disponible sur notre site internet www.choralies.org, pour aider les choeurs à s’orienter dans la crise.

 

Un des éléments de la prise de décision est le choix d’un protocole sanitaire pour l’activité de chant collectif.

Nous avions en avril publié de premières propositions d’adaptation de la pratique. Au vu des évolutions des connaissances scientifiques, nous avons réévalué ces propositions, sans les changer drastiquement. 

 

Propositions

Au delà de la transmission par projection de gouttelettes, et le respect de la distance physique qu’elle impose, nous souhaitons attirer à nouveau l’attention sur la question de la circulation et la concentration des aérosols, jusqu’à la levée des incertitudes sur leur dangerosité.

 

Prévenir l’exposition à la projection directe de gouttelettes

  • Respect des gestes barrières et de la distanciation physique

  • Respect des protocoles sanitaires officiels

  • Port du masque systématique pour les activités hors chant

  • Port de masque pour le chant préconisé

 

Prévenir l’exposition à un nuage d’aérosols

  • Travail en plein air privilégié

  • Renouvellement maximal de l’air neuf en intérieur (séances courtes, aération, ventilation)

  • Pas de recirculation de l’air vicié (climatisation tout air neuf)

 

Respect des distances de sécurité

  • Idéalement travail sur une seule ligne de chanteurs

  • Espacement latéral minimal de deux mètres entre chanteurs

  • Uniquement si lieux adaptés (extérieur, salles extrêmement grande et très ventilée), travail en rangs décalés, espacés d’au moins 3 mètres.

  • Chef.fe très éloigné.e, masqué.e

 

Participants

  • Eviter les catégories à risques de comorbidité (+65/+70 ans, diabétiques, cardiaques, surpoids/obésité, etc.)

  • Tout signe d'infection possible d’un participant (fatigue, fièvre, toux, température, etc.) conduit à son retrait temporaire de la pratique collective.

  • Limiter le nombre de chanteurs en se basant sur les possibilités des espaces d’accueil

 

Ces indications:

  • ne sont pas des instructions officielles, et ne s’y substituent pas

  • sont proposées comme éléments de réflexion pour la prise de décision autonome et en responsabilité de tous les acteurs du secteur

  • seront réévaluées et réactualisées au vu de l’avancement de notre compréhension du risque (www.choralies.org)

L’épidémie de Covid est actuellement contenue grâce à de profonds changements dans nos pratiques sociales (distanciation, port du masque, mesures d’hygiène). Cet effort collectif sera probablement nécessaire jusqu’à la diffusion d’un vaccin.

Toute activité collective comporte un risque d’émergence d’un foyer infectieux qui impacterait, au delà des participants, leur environnement personnel et professionnel. Les choix sanitaires dépassent donc la simple prise de risque individuelle, et engagent notre responsabilité collective.


 

Le Conseil d’Administration

À Cœur Joie France

www.choralies.org


 

Annexe : Prévenir l’exposition à un nuage d’aérosols.

Vérifier le taux de renouvellement de l’air

Un renouvellement régulier de l’air est absolument nécessaire pour évacuer les potentiels pathogènes. Il faut prévoir des pauses fréquentes et l’ouverture des portes et fenêtres, une activation maximale des ventilations mécaniques pour maximiser le renouvellement. 

Attention, la taille de la salle n’est pas un critère suffisant : une salle très grande mais non aérée finira par être saturée en aérosols. Le renouvellement d’air est primordial. 

Il s’envisage de deux façons, l’apport d’air neuf par personne et le taux de renouvellement de l’air de la salle. Voici quelques indications, pour vous permettre de dialoguer avec le gestionnaire de la salle.

Apport d’air neuf par personne : Il n’y a pas de norme pour le chant. A défaut et par analogie, on trouve dans le code du travail un taux pour le travail dans un atelier (activité physique, le plus comparable au chant) : 60m3/heure d’air neuf par personne

Taux de renouvellement de l’air : nombre de changement de l’air d’une pièce par heure.

Là encore, pas de norme pour le chant choral, quelques références :

  • Une salle de bain = environ 8 changements d’air par heure

  • Un laboratoire = environ 10 changements d’air par heure

  • Une salle d’opération = environ 15 changements d’air par heure

  • Salle de concert = 10 à 15 changements d’air par heure

.

Etudier la direction des flux d’air

Idéalement, il faut pouvoir se faire une idée des déplacements d’air dans les espaces utilisés. Un local à forte ventilation, mais dont les flux d’air ferait baigner les chanteurs dans les aérosols du voisin ne serait pas idéal. Plus l’incertitude est grande, plus il faut envisager de pauses pour aérer.

À Cœur Joie,

1ère association française de chant choral

"Les Passerelles", 24 avenue Joannès Masset

CS 99261, 69264 Lyon Cedex 09 - 04 72 19 83 40

©À Cœur Joie 2020 / MENTIONS LÉGALES

  • Facebook - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités d'À Cœur Joie. 

Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.